Compte-rendu de la rencontre interclubs du 17 Janvier 2015

La journée du 17 janvier 2014 a démarré de bonne heure pour nos jeunes adhérents aux différents clubs du Vif d’or de Lyon. En effet, il fallait être à 9h45 à la Bibliothèque du Bachut. L’auteur avec lequel nos jeunes allaient échanger vit à Tahiti. A cause du décalage horaire de 11h, on ne pouvait faire la connexion Skype dans l’après-midi.
A 10h, la connexion est lancée et on voit apparaître sur notre écran l’auteur, les jeunes sont tous rassemblés sur un côté de la salle pour être dans le champ de la webcam. L’échange s’est fait de 10 à 11h, puis il y a une diffusion de la chanson de Jean-Jacques Goldman « Né en 17… ». Les adolescents, une trentaine, ne connaissaient pas cette chanson qui parle aussi des différences.

Après un21017975_20130705175456051 repas partagé dans la salle d’animation au 3è étage, on est tous redescendus regarder le film Le Majordome de Lee Daniels.

Mais maintenant je laisse la parole à 3 jeunes participants qui vont un peu dévoiler le contenu de la journée :

L’auteur Annelise Heurtier était plutôt sympathique et abordable. C’est u11295_835311ne personne passionnée par ce qu’elle fait et elle partage sa passion. Elle approfondissait beaucoup ses explications. Par exemple, lorsqu’elle nous a expliqué que le roman La couleur des sentiments de Kathryn Stockett, l’a beaucoup inspirée pour écrire Sweet Sixteen. Elle a eu un coup de cœur pour cette époque. Ainsi elle s’est beaucoup documentée sur ce sujet « les noirs dans les années 60 » mais n’a trouvé que peu de documents en français.

Elle nous a également parlé de son prochain roman et cela nous a donné, à tous, l’envie de le lire après la description détaillée qu’elle nous en a faite : sur le thème des réfugiés qui fuient l’Erythrée, un des pays où la dictature est la plus violente au monde.

Le film le Majordome était une découverte. Un jeune enfant noir qui s’entraîne à devenir un « nègre de maison » et finit par être engagé à la Maison Blanche comme Majordome. C’est aussi l’occasion pour le réalisateur de faire un historique de la lutte des Noirs aux Etats-Unis pour conquérir leur liberté.

Carla, Stéphanie et Tanguy de la Bibliothèque Jean Macé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s